Les consultations bidons sur le racisme coûteront au moins 900 000 $

Par: Admin

Le premier ministre Couillard juge qu'il est approprié de payer 1 million de dollars pour engager des militants biaisés afin de faire une consultation bidon dont on connaît déjà la réponse: Par ce rapport officiel, les québécois deviendront un peuple profondément raciste.

"Combien coûte à une société le racisme et la discrimination systémique? À un moment où on a besoin de tout le monde pour faire progresser le Québec, où on cherche des gens pour participer au travail partout chez nous, combien ça nous coûte que des gens dans notre société se sentent exclus au point d’avoir de la difficulté à se trouver des logements ou un emploi" a déclaré le premier ministre du Québec sans rire.

Concernant cette consultation, il est à noter que:

1. Elle se fera dans une opacité totale: les témoignages seront recueillis à l’insu du public et des médias.

2. Il pèse des soupçons d'autoritarisme sur sa présidente, Tamara Thermitus. Lien


3. Sa présidente est déjà convaincu qu'il y a du racisme systémique au Québec:
"La présidente de la Commission des droits de la personne, Tamara Thermitus, a rappelé que la discrimination systémique est bien présente au Québec. Elle a d’ailleurs évoqué une étude publiée en 2012 concernant le marché de l’emploi." Lien

4. Il ne semble y avoir aucun plan pour prévenir la radicalisation islamiste.

5. La consultation est gangrénée par des organismes islamistes:

a)  Le Forum Musulman Canadien a été retenu parmi les organismes qui mèneront des consultations locales sur la discrimination systémique et le racisme. Or cet organisme est composé d'islamistes. Lien

b) Un autre organisme retenu pour mener des consultations locales, la Fédération des Canadiens musulmans, a également défendu le port du niqab en commission parlementaire. Un organisme soutenant le port du niqab ne peut être autre chose qu'islamiste.

c) Un troisième organisme, le Centre communautaire Essalam, a vu son permis révoqué par la Ville de Mascouche l’an dernier quand les autorités y ont découvert une mosquée illégale.

Nous avons donc une consultation gangrénée par les islamistes, qui se rapprochent ainsi d'un pas de plus vers l'appareil gouvernemental, et qui est dirigée par une personne qui est convaincue d'avance que les québécois sont racistes.

Tout ceci est un cirque, une honte, un scandale. Est-ce que les québécois s'en souviendront quand viendra le temps de voter? À voir les sondages actuels, on peut en douter.